L'Adree acteur de l'Histoire

En organisant des manifestations et des visites à destination du « grand public », l’ADREE s’insère dans une démarche de valorisation du patrimoine naturel, culturel et historique de l’Aisne.

L’ADREE propose des « visites insolites », dans des lieux souvent peu ouverts au public, ludiques et pédagogiques.

La promotion du territoire et du patrimoine se traduit par plusieurs actions :

Le partage des connaissances, la création d’outils de formation et de sensibilisation ou encore les études menées sur la thématique des mares et zones humides du territoire Picard, permet depuis 2002 à l’ADREE d’être identifiée comme animateur du Pôle Relais sur la Région Picardie. Ainsi, l’ADREE participe aux activités des pôles relais « Zones humides » coordonnées par l’ONEMA, visant à constituer un réseau d’échanges inter-pôles et avec les autres acteurs concernés par la gestion et la restauration des zones humides et à faciliter la mutualisation des connaissances et des bonnes pratiques afin de les diffuser auprès des acteurs/gestionnaires.

Mois des mares

Des visites gratuites sur le thème des mares et des zones humides sont proposées par l’ADREE à travers toute la Picardie. Le grand public est invité à découvrir des lieux méconnus et à comprendre le rôle primordial des zones humides. La gestion écologique, le rôle de l’Homme, le développement des territoires, l’histoire et le patrimoine culturel sont autant de thèmes développés lors des visites.

Le Mois des mares est organisé dans le cadre des Initiatives Régionales pour l’Environnement de la Région Picardie, en collaboration avec les Conseils Départementaux de l’Aisne et de l’Oise et les Agences de l’Eau Seine-Normandie et Artois-Picardie.

Visites du marais de Cessières

Dans le cadre de la promotion des Espaces Naturels Sensibles du Conseil Départemental de l’Aisne, l’ADREE propose tout au long de l’année une découverte pédestre du marais de Cessières. Au-delà de la visite classique de la tourbière acide qu’héberge le site, ces sorties sont l’occasion d’approfondir une thématique particulière permettant une meilleure compréhension du fonctionnement de ce site exceptionnel.

 

 

Actions géographiques et environnementales liées aux commémorations de la Grande Guerre

Dans le cadre des commémorations de la guerre 14-18 et d’un partenariat avec la Mission du Centenaire, l’ADREE assure une veille scientifique sur les projets susceptibles de comporter une dimension géographique et/ou environnementale. L’objectif est de mettre en avant la manière dont la guerre a introduit des mutations importantes dans l’organisation des territoires, des paysages et des écosystèmes. Les sujets identifiés donnent lieu à la production d’articles richement illustrés destinés à présenter cette approche originale sur le site internet de la Mission. Il s’agit aussi d’aborder les faits de guerre sous un nouvel angle et de révéler la manière dont un évènement historique majeur, qui s’est déroulé il y a cent ans, a encore une influence sur notre société actuelle. Cette approche permet enfin d’envisager de multiples formes de valorisation pédagogique (cours, ateliers, expositions, randonnées commentées…).

Valorisation et culturelle des anciennes cavités souterraines

Appuyant une forte part de son activité de formation, tant à destination du public universitaire que professionnel, sur la question de la connaissance et de la gestion des anciennes carrières souterraines, l’ADREE est amenée à proposer des actions de valorisation de ce remarquable patrimoine. Sous la plume de son Secrétaire, Denis Montagne, spécialiste reconnu au niveau national, elle vient ainsi de rédiger, pour le compte du Ministère de l’Environnement (MEDDE), un guide sur la valorisation touristique et culturelle des anciennes cavités souterraines.

Actions géographiques et environnementales liées aux commémorations de la Grande Guerre

Dans le cadre des commémorations de la guerre 14-18 et d’un partenariat avec la Mission du Centenaire, l’ADREE assure une veille scientifique sur les projets susceptibles de comporter une dimension géographique et/ou environnementale. L’objectif est de mettre en avant la manière dont la guerre a introduit des mutations importantes dans l’organisation des territoires, des paysages et des écosystèmes. Les sujets identifiés donnent lieu à la production d’articles richement illustrés destinés à présenter cette approche originale sur le site internet de la Mission. Il s’agit aussi d’aborder les faits de guerre sous un nouvel angle et de révéler la manière dont un évènement historique majeur, qui s’est déroulé il y a cent ans, a encore une influence sur notre société actuelle. Cette approche permet enfin d’envisager de multiples formes de valorisation pédagogique (cours, ateliers, expositions, randonnées commentées…).

Valorisation et culturelle des anciennes cavités souterraines

Appuyant une forte part de son activité de formation, tant à destination du public universitaire que professionnel, sur la question de la connaissance et de la gestion des anciennes carrières souterraines, l’ADREE est amenée à proposer des actions de valorisation de ce remarquable patrimoine. Sous la plume de son Secrétaire, Denis Montagne, spécialiste reconnu au niveau national, elle vient ainsi de rédiger, pour le compte du Ministère de l’Environnement (MEDDE), un guide sur la valorisation touristique et culturelle des anciennes cavités souterraines.

 

Naturagora - Mentions légales
Haut
En poursuivant votre navigation sans modifier le paramétrage des cookies, vous consentez à l’utilisation de ces cookies pour réaliser des statistiques de visite et analyses d’audience, à des fins publicitaires ou liés aux fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux. Notez que certaines parties du site ne pourront pas fonctionner si certains cookies sont désactivés. Pour plus d’informations cliquez ici