Fonctionnement

Depuis 40 ans, l’ADREE est un acteur important de l’enseignement supérieur sur l’environnement. Elle anime pour cela un Atelier Universitaire dont la vocation est de contribuer à la formation des étudiants en facilitant les coopérations entre le monde universitaire et celui des acteurs privés et associatifs.

Les champs disciplinaires touchés dans le cadre de l’Atelier Universitaire sont nombreux :

Agronomie, Architecture, Géographie, Gestion des espaces naturels, Écologie, Histoire, Sociologie, Urbanisme…

L’approche développée auprès des étudiants s’inscrit toujours dans une démarche pluridisciplinaire et traite de gestion de l’espace, d’aménagement du territoire, de protection de l’environnement et de développement durable. Les ressources environnementales du territoire sont riches et diverses.

Tous les niveaux de l’enseignement supérieur sont concernés :

BTS, Licence, Master,
L’Atelier Universitaire s’adresse à la fois à des groupes et à des étudiants individuels.

Les actions collectives encadrées sur le terrain : excursion, voyages d’étude, stage de terrain…
L’ensemble d’une promotion se déplace sur le terrain de 1 à 5 jours. L’ADREE organise le programme pédagogique (thématiques, sites, personnes ressources) avec l’encadrant universitaire et gère les questions logistiques (déplacements, hébergement, restauration…). Un stage type comprend :

  • Un temps de préparation en amont, au cours duquel les encadrants et/ou les étudiants peuvent rencontrer l’ADREE
  • Des temps de découverte du territoire et de l’environnement étudiés, encadrés par les enseignants et l’ADREE
  • Des temps d’échange avec les acteurs et personnes ressources du territoire d’étude
  • Des temps d’initiation aux techniques de terrain (relevé, enquêtes, mesures diverses…)
  • Des temps en autonomie au cours desquels les étudiants, souvent en petits groupes, peuvent mettre en application les connaissances et méthodes acquises
  • Un temps de restitution des travaux menés pendant le stage.
   
    

Les actions collectives en autonomie : projet tutoré, atelier

Les étudiants travaillent de manière autonome, en petits groupes, de 4 à 10. L’ADREE identifie et suggère auprès des encadrants universitaires des problématiques précises, en lien avec les réalités du territoire. Elle sert d’interface entre l’Université et les acteurs et participe à l’encadrement du groupe. Elle organise la restitution des travaux du groupe devant les acteurs partenaires. Les thèmes proposés ces dernières années ont concerné :

  • La mise en œuvre de politique de mobilité douce (vélo) par les acteurs publics
  • La qualité des eaux de surface et souterraines dans des espaces naturels et anthropisés.

Les stages individuels

Chaque année, l’ADREE propose, en concertation avec son réseau de partenaires, plusieurs sujets de stage traitant de problématiques diverses et susceptibles de répondre aux attentes des  formations universitaires. Les sujets de stage abordés ces dernières années ont concerné des thèmes aussi variés que :

  • la formation des élus sur les zones humides
  • la faune et la flore des espaces naturels
  • la réhabilitation de friches industrielles
  • la gestion différenciée des espaces verts
  • l’étude des incidences de la Première Guerre Mondiale sur les milieux et l’économie forestières
Confection d’un piège pour insectes rampantsRéalisation d’un croquis de l’état actuel du site
Naturagora - Mentions légales
Haut
En poursuivant votre navigation sans modifier le paramétrage des cookies, vous consentez à l’utilisation de ces cookies pour réaliser des statistiques de visite et analyses d’audience, à des fins publicitaires ou liés aux fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux. Notez que certaines parties du site ne pourront pas fonctionner si certains cookies sont désactivés. Pour plus d’informations cliquez ici